Invasions Aghlabides (903-911)

Aller en bas

Invasions Aghlabides (903-911) Empty Invasions Aghlabides (903-911)

Message  Maître du Jeu le Dim 27 Fév - 20:53

903

En cet an de disgrâce les Francs furent victimes d'un débarquement massif d'Infidèles sur les côtes sud de son territoire. Les comtés de Narbonne et de Montpellier eurent en effet la visite inopportune de plusieurs milliers d'aguerris militaires Aghlabides, qui vinrent de leurs bateaux nombreux assaillirent lesdits sièges de comté indéfendues; Montpellier et Narbonne. Après un siège qui dura quelques temps, moins d'un mois, sans plus, ces cités tombèrent, et furent suivies, dans cette même année, par Béziers et même Nîmes, des bastions de la région, et avant que ne soit levé un ost suffisant à défendre les positions franques, les Aghlabides étaient à la porte de Perpignan. L'effet de surprise est bien sur à pointer du doigt pour expliquer les pertes françaises qui furent monumentales, mais aussi la violence inouïe avec laquelle les Aghlabides détruirent toute présence Chrétienne et s'attelèrent, dès septembre, à la construction de mosquée. On raconte aussi qu'à Narbonne, plusieurs furent forcés à s'embarquer dans des navires partant en direction inconnue, le tout sous supervision des Aghlabides. On raconte aussi que tout embryon de résistance est maté avec la plus étonnante des violences; dans lesdits navires ayant quitter Narbonne, les Francs s'étant reconnus coupables d'une seule parole furent mis à mort.

904

Les avancées furent moindres en début d'année pour les Aghlabides; les soldats se concentrèrent sur l'acheminement d'une grande part de la population franque en direction des villes portuaires de Narbonne et Sète où les navires quittèrent nombreux. La mi-année arrivant, la riposte franque à Nîmes n'opposa aucune résistance et recontra une cité peu grouillante de gens et de vie. Les Francs déferlèrent aussi à Narbonne et Béziers, sans parler de Montpellier, et l'année se termina sur la reprise complète des territoires Aghlabides, les milliers de soldats Francs s'étant mobilisés n'ayant eu que peu de combats à faire, les forces Aghlabides s'étant soudain éclipsées après avoir intensément pillé tout le territoire dont la population et les clochers semblent être disparus. En fin d'année joignirent les Francs à la frontière bourguignonne quelques milliers de soldats germains, pris au dépourvu de ne trouver aucun ennemi à combattre en ces terres dévastées. Il y eut cependant des combats, dans la Méditérranée, près de la Sardaigne et entre la Sicile et le Mezzogiorno ainsi que les côtes Aghlabides; la flotte romaine pris en chasse les navires des Infidèles et les coulèrent systématiquement, réussissant à noyer nombre de soldats se repliant vers les terres du Royaume Aghlabide et de nombreux francs en pleine déportation.

905

C'est complètement ailleurs que se poursuivirent les invasions Aghlabides cette année; dans le Locarno, aux environs de Gênes, en terres du Saint-Empire. Bien que leurs navirent eurent de la difficulté à passer outre-Sardaigne, tout au long de l'année, en petit nombres, des troupes Aghlabides réussirent à passer jusqu'aux côtes Gênoises à la hauteur de Savona et de Arenzano, entre autres, pour ensuite lancer des assauts sur la grande cité de Gênes, laquelle réussit à résister au siège dont elle fut cette année victime une bonne partie de l'année. Dès novembre, cependant, ce fut le chaos dans la cité alors que les Infidèles la pénétrèrent. Est-il nécessaire de mentionner que les débarquements Aghlabides fuirent suivis, pour les petits bourgs environnants comme pour Gênes, de destruction de toute trace de Chrétienneté et de violences massives?

906

La contre-attaque Germanique fut d'une force telle que les Aghlabides ne purent conserver leurs positions avantageuses que quelques mois, ceux du début de l'année. Gêne, dévastée, céda après un siège de quelques semaines, et les Germains reprirent leurs territoires jusqu'à Savona, territoires certes désolés mais que les Aghlabides auront de leur mieux défendu. Une autre part des forces Aghlabides débarqua aux abords de Narbonne, où la population, certes réduite, pris la fuite dès leur arrivée. À cause des éprouvantes opérations des dernières années, les troupes Aghlabides sont en nombre et en efficacité quelque peu réduites, alors donc peu de terres furent prises au-delà de Narbonne pendant l'année; Béziers put cependant recevoir la visite de quelques troupes Infidèles, pareil pour les campagnes du comté de Carcassonne.

907

Les troupes Aghlabides se réunirent autour de Narbonne, suite à l'issue de leurs attaques aux abords de Gênes. La ville, presque vide, fut le lieu idéal pour que les troupes se réorganisent et que l'invasion de la région se planifie; dans la seconde moitié de l'année, des assauts victorieux furent lancés sur Montpellier et même Nîmes, permettant aux Aghlabides de reprendre toutes ces terres dévastées qu'ils avaient abandonnées trois années plus tôt. La riposte franque se fit quelque peu attendre et fut d'une ampleur beaucoup trop faible pour faire autre chose que ralentir modestement les attaques Infidèles.

908

À partir des terres qu'ils avaient précédemment occupées, les Aghlabides lancèrent encore plus loin leurs attaques, Carcassone, Castres et Perpignan ne furent pas épargnés, mais contrairement aux premières invasions la résistance franque est accrue, surout à cause des renforts arrivant en direction des Pyrénées. Les Aghlabides firent leur plus grand coup en attaquant le ravitaillement se dirigeant dans la région susmentionnée, portant un dur coup à la résistance chrétienne dans les environs de la Catalogne. Fidèles à leurs pratiques, les Aghlabides détruisent toute trace de présence chrétienne sur leur passage et sont impitoyable à l'égard de tout résistant.

909

L'afflux de renforts Francs en direction du sud rendit fort ardue la progression Aghlabide, si loin à l'intérieur des terres, et Perpignan ne put même pas être prise dans l'année; des reculs furent même constatés aux abords de Castres. Les forces Aghlabides, profitant de cet intermède inopportun dans leurs attaques, en profitèrent pour se réorganiser et pour accentuer leurs frappes sur la population locale et sur tout symbole chrétien, lesquels les Francs ne semblent plus prompt à dissimulés par crainte de l'envahisseur à cause de la propagande du clergé, lequel fut bien entendu éradiqué cette année dans les régions occupées. Affrontements avec les Bourguignons aux environs de Nîmes et Avignon; peu d'avancées probantes du côté des musulmans.

910

Assauts majeurs sur Toulouse, centre de ravitaillement franc d'importance. La ville tint le siège presque deux mois avant de céder sous le coup des attaques Aghlabides, toujours plus pressantes. Les combats ont presque cessé à Perpignan, et la marine franque, quoique affaiblie par les affrontements des dernières années, fit de graves dommages sur les navires Aghlabides faisant la liaison entre les terres musulmanes et le port de Narbonne. Albi et Montauban ont aussi été victimes d'attaques; les forces Aghlabides frappent désormais dans toute leur puissance, et la mobilisation des paysans est insuffisante à contrer leurs avancées; la violence dont fait usage l'envahisseur se reflète dans les amoncellement de dépouilles qui se trouvent aux abords des villages résistants.

911

Les Aghlabides cessèrent leurs attaques cette année, et défendirent Toulouse corps et âmes contre les ripostes franques de plus en plus pressantes. La ville demeura toutefois sous occupation Infidèle l'année durant. Les Aghlabides maintiennent leur emprise sur le territoire qu'ils occupent et y resserrent leur présence.


Dernière édition par Maître du Jeu le Jeu 10 Mar - 15:40, édité 7 fois
Maître du Jeu
Maître du Jeu
Admin

Messages : 223
Date d'inscription : 15/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://3uropa.forumactif.info

Revenir en haut Aller en bas

Invasions Aghlabides (903-911) Empty Re: Invasions Aghlabides (903-911)

Message  Francie le Lun 28 Fév - 16:33

Le Roi ne peut que s'indigner devant le fait que capture des populations locales. Shocked
Francie
Francie
Seigneur

Messages : 188
Date d'inscription : 17/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum