Guerre de Galles (902-906)

Aller en bas

Guerre de Galles (902-906) Empty Guerre de Galles (902-906)

Message  Maître du Jeu le Sam 26 Fév - 19:41

902

Profitant de l'absence des troupes galloises, parties au combat en Bretagne, les forces du Wessex ne rencontrèrent que peu de résistance lorsque les frontières furent traversées; dans les campagnes au nord les avancées se firent jusqu'à Conwy, Shrewsbury est tombée en quelques jours et Llanidloes était aux mains du Wessex en fin d'année; pareil pour Brecon. Le siège de Cardiff dura quelques semaines, mais l'absence presque entière de l'armée locale n'offrit pas une bien grande résistance aux assaillants. Les hommes du Wessex avancèrent donc jusqu'à Swansea, où débarqua presque l'entièreté de l'armée galloise à la mi-année; s'en suivit un violent combat qui fit des victimes en grand nombre, et malgré leur épuisement et leur désorganisation, les troupes galloises s'en sortirent victorieuses et repoussèrent le Wessex jusqu'à Pontyclun avant de rencontrer trop de résistance. À Bangor, on raconte que des mercenaires Irlandais seraient sur le point de chasser les Angles de Conwy.

903

Bataille à Conwy; les mercenaires Irlandais réussissent à repousser les assaillants du Wessex aussi loin que Denbigh. Au centre du pays, des troupes ennemies sont rendues à lancer des attaques aussi loin qu'à Aberytwyth, menaçant ainsi les Gallois de voir leurs terres scindées en deux. Les Gallois, au sud, reviennent en puissance et assiègent leur capitale perdue, Cardiff; mais alors que la victoire était à leur portée, un débarquement Francien vint brouiller les cartes. Les troupes Galloises furent rapidement prises entre deux fronts, les Francs attaquant de Llanwit et les forces du Wessex s'étant recluses entre les murs de Cardiff. Il ne prit de temps avant que l'infériorité Galloise ait de lourdes conséquences; la défaite fut inévitable et les troupes fuirent au nord. Mais à cause de ces combats d'une rare intensité, le Wessex ne put faire aucune avancée supplémentaire dans le sud au cours de l'année.

904

Leur contrat étant arrivé à terme, les Irlandais quittèrent la région de Conwy avant la fin de l'année; le Wessex saisit l'occasion et poussa ses avancées sur des terres détruites et pratiquement sans défenses jusqu'à Bangor. Un détachement de troupes en provenance de Cardiff rejoint le reste de l'armée à Aberytwyth et poussa vers le nord, affrontant une résistance des paysans toujours plus croissante. Les combats les stoppèrent à Dolgellau. Débandade dans l'armée galloise qui tente de se réorganiser à la hauteur de Brecon; les Francs et quelques Anglais prennent Swansea dans l'année et sortent vainqueurs de toute attaque jusqu'à Carmarthen, où une imposante guilde de mercenaires germaniques vint leur opposer une vive résistance. Les progressions furent à partir de là arrêtée dès octobre, bien que les Francs purent atteindre St. Clears.

905

Prise d'Ynys Môn; la défaite galloise au nord est désormais scellée, malgré un début d'insurrection en début d'année en raison de la famine qui sévit dans les terres ravagées aux environs de Conwy. Les mercenaires germaniques s'allient aux troupes galloises qui reviennent en puissance dans le sud, avec à leurs côtés des miliciens recrutés dans les campagnes du centre du pays. Combats dans les environs de Tregedar; St. Clears et Swansea sont aussi aux coeurs des affrontements. Les troupes combinées du Wessex et de Francie réussissent une percée jusqu'à Pembroke, mais en contrepartie ne purent repousser leurs ennemis dans les deux villes susmentionnées de St. Clears et Swansea, bien que ni victoire ni défaite ne soit encore évidente. Attaque d'une guilde paysans gallois sur la ville occupée d'Aberytwyth.

906

La fin de l'entente, non-renouvellée, qui scellait l'engagement de mercenaires germanique par les gallois eut des conséquences désastreuse sur ce qui restait de la Galle. En effet, avec le retrait rapide des germains, la résistance galloise fut bien rapidement en déroute, et il ne prit que quelques mois pour qu'elle soit réduit à néant, l'occupation entière de la Galle ayant été réalisée. Quelques insurrections mineures eurent lieu à Aberytwyth et à Conwy, mais avant novembre tout combat avaient cessé et la défaite devint un fait indiscutable pour les Gallois.
Maître du Jeu
Maître du Jeu
Admin

Messages : 223
Date d'inscription : 15/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://3uropa.forumactif.info

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum